LEO Network

Au sujet du réseau LEO

Les yeux, les oreilles et la voix de notre environnement en mutation

LEO est un réseau qui regroupe des observateurs locaux et des spécialistes thématiques qui mettent en commun leurs connaissances sur des événements inhabituels liés à la faune, à l’environnement ou aux conditions météorologiques. Avec LEO, vous pouvez entrer en contact avec d’autres personnes de votre collectivité, échanger des observations, éveiller les consciences et trouver des réponses au sujet d’importants événements environnementaux. Vous pouvez aussi communiquer avec des spécialistes thématiques qui appartiennent à de multiples organisations différentes et devenir partie intégrante d’une plus vaste collectivité d’observateurs.

Devenir membre : La première étape consiste à vous joindre au groupe et à créer votre profil personnel. Votre profil vous permet d’archiver les messages que vous affichez, de recevoir des badges à mesure que vous approfondissez vos connaissances, de faire le suivi des textes que vous avez publiés et de communiquer avec les autres membres du réseau.

Explorer : À titre de membre, vous pouvez faire des recherches dans la base de données sur le site Web ou au moyen de l’application Signalement LEO. Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche sur la carte LEO pour vous tenir au courant des observations récentes. Utilisez la fonctionnalité Explorer dans le menu du site Web pour faire des recherches dans la base de données en fonction du sujet, de la période ou de l’endroit. Les résultats de votre recherche apparaîtront sur la carte et dans la liste chronologique des observations.

Observer : Les membres peuvent aussi faire des observations. Lorsqu’il y a un événement que vous voulez communiquer au réseau, cliquez sur le bouton Faire une observation. Une série d’invites vous aidera à publier vos photos et votre récit. Si vous vous trouvez hors d’une zone de service cellulaire, ne vous en faites pas. En utilisant l’appli Signalement LEO, vous pouvez quand même faire votre observation et elle sera automatiquement téléchargée lorsque le service sera rétabli.

Révision : Après que vous avez soumis votre observation, celle-ci est examinée par notre équipe de rédaction. Si elle est sélectionnée, elle sera publiée sur la carte LEO, où tous les membres du réseau pourront en prendre connaissance. Votre observation pourrait aussi être sélectionnée pour faire l’objet d’une consultation spéciale, à la suite de quoi des spécialistes thématiques afficheront des commentaires au sujet de votre message d’après leurs propres connaissances ou leur champ de spécialisation.

Centres régionaux : Un centre régional LEO est un centre qui s’occupe d’une région précise et qui est hébergé par une organisation qui fournit des services de soutien au réseau. Ces services peuvent comprendre une aide à la rédaction (en aiguillant les observateurs vers des spécialistes thématiques), l’organisation de groupes de réflexion ou de webinaires, la publication de bulletins régionaux ou le lancement de projets spéciaux.

L'origine du réseau LEO

Les collectivités de l’Arctique ont été parmi les premières à subir des répercussions considérables engendrées par les changements climatiques. En 2009, l’Alaska Native Tribal Health Consortium (ANTHC, Consortium pour la santé des tribus autochtones de l’Alaska) a créé le Center for Climate and Health (Centre pour le climat et la santé) ayant pour objet de décrire les liens entre les changements climatiques, les répercussions environnementales et les effets sur la santé. En 2012, grâce à des fonds de l’Environmental Protection Agency (EPA, Agence de protection de l’environnement des États-Unis), le consortium a créé le réseau LEO comme outil permettant au système de santé tribal et aux observateurs locaux de mettre en commun leurs renseignements sur les changements environnementaux.

En 2015, l’ANTHC et Resource Data Inc. (RDI) ont mis au point une application LEO permettant d’accroître l’accès au réseau et d’améliorer les fonctionnalités de gestion et d’analyse des données. La même année, le réseau a été sélectionné comme programme modèle, alors que les États-Unis occupaient la présidence du Conseil de l’Arctique, pour la sensibilisation aux changements climatiques et l’amélioration des communications à cet égard dans la région circumpolaire. Aujourd’hui, le réseau LEO continue à évoluer et à établir de nouveaux partenariats avec des observateurs locaux partout dans l’Arctique ainsi que dans le monde entier.

Dernière mise à jour Apr 20, 2017